Collectivités : - 3 milliards d'euros

politique
euros
©cc-by images_of_money
Ce sont les départements, les régions et les communes qui vont trinquer. L’état français est de plus en plus pauvre et revoit à la baisse les dotations des collectivités.
Plus ça va et plus le budget des collectivités est en baisse. Cette fois-ci, l'état n'y est pas allé de main morte, mais plus possible pour lui de cacher la situation budgétaire inquiétante dans laquelle il se trouve. 


La France en mode appauvrissement

L’appauvrissement de l’état est désormais public. La France s’appauvrit de plus en plus et relaie cet état de fait sur les collectivités. Ainsi, les régions, les départements et les communes seront les plus taxés, avec une nette dégradation de leurs comptes. Les collectivités ne seront plus dotées comme elles l’étaient par l’état, elles auront nettement moins d’argent.


2014/2015 : des années difficiles

Au total, il manquera dans les caisses des collectivités, trois milliards d’euros. Une somme qui risque d’enfoncer un peu plus l’outremer dans un marasme dont il aura de plus en plus de mal à se relever.


Les impôts vont encore augmenter ? 

Avec un telle réduction budgétaire, espérons que les collectivités ne se livreront pas au jeu facile de l'augmentation des impôts, dans une Guadeloupe où le nombre de foyer imposables n'est pas très élevé, avec pour conséquence des montants déjà substantiels de taxes et autres impôts à la charge des sociétés et foyers pouvant les payer. 


Des réactions différentes

C'est un gouvernement socialiste qui a décidé de cette lourde ponction dans le budget des collectivités. Dans l'outremer, ce sont bon nombre d'élus de gauche qui auront à gérer cette situation nouvelle. Les réactions, nombreuses, diffèrent selon l'appartenance politique.
Ecoutez ce qu'en dit Marie-Luce Penchard : 
 

marie-luce penchard sur le budget des collectivités


Quant au Maire de Bouillante, Jean-Claude Malo, il développe une autre compréhension de la situation :

Jean-Claude Malo sur la baisse du budget des collectivités

Depuis l'annonce de la baisse des budgets, de nombreuses réactions sont enregistrées sur le net. Par exemple, celle du Maire de Saint-François, Laurent Bernier qui, sur son fil twitter commente la situation :