guadeloupe
info locale

Pôle Caraïbes : La liste des vols du jour

société
à l'aéroport Pôle Caraïbes
Les passagers patientent au snack de l'aéroport Pôle Caraïbes ©clp
Lent retour à la normale pour Pôle Caraïbes. L’aéroport fermé depuis le 25 mars à 16h30, retrouve peu à peu la vie qui l’anime habituellement. Le retour à la normale des vols est prévu aujourd’hui.
Branle-bas de combat à Pôle Caraïbes. La cellule de crise mise en place vers 18h, hier lundi, organise le retour à la normale pour les passagers aujourd’hui.
Au total, 1870 passagers sont restés à terre, du fait de la gigantesque panne des équipements électriques de l’aéroport, hier soir. Une panne qui a provoqué des dysfonctionnements et la colère des usagers.


Une communication tardive

La toute première communication faite aux passagers, n’a eu lieu que très tardivement hier soir. Alors que l’aéroport était bloqué depuis 16h30, les premiers éléments n’ont été communiqués que vers 21h aux passagers. Il y a eu comme une sous estimation de la procédure de réparation de la panne. Aujourd’hui, la cellule de crise admet qu’elle devra probablement revoir son mode de communication qui a pu générer une certaine crispation de la part des passagers.


L’aéroport de Martinique sollicité

Les avions ont été déroutés vers l’aéroport de Martinique qui, lui-même, a dû gérer le trop plein de passagers en attente pour les vols régionaux. Dans les faits, l’aéroport Aimé Césaire a accueilli les vols initialement prévus pour la Guadeloupe. Là également, il a fallu gérer les passagers, déroutés.


Et si ça se reproduisait ?

Pour qu’une telle situation-catastrophe ne se reproduise pas, Alain Biève, le directeur de l’aéroport Pôle Caraïbes précise que des mesures d’urgence ont été prises, de façon à ce que l’alimentation de l’aéroport soit faite en priorité. Des spécialistes devront rendre sous dizaine, des rapports en ce sens. Ces rapports émaneront des fabricants des installations, mais aussi des sous-traitants et de spécialistes indépendants. Alain Biève, affirme qu’une solution devra être trouvée extrêmement rapidement, pour sécuriser encore plus Pôle Caraïbes. Et d’ajouter : « Notre aéroport n’est pas une installation low cost. Il a été vérifié par des spécialistes internationaux. Simplement, ce qui s’est produit hier n’a jamais été envisagé, car cela relève du scénario-catastrophe ». Un scénario-catastrophe qui, espérons-le, ne se reproduira pas avant…. Au moins 10 jours.

La sécurité de l’aéroport a été assurée pendant la crise par :
80 gendarmes
10 policiers de la Police aux frontières
50 pompiers
10 techniciens
30 collaborateurs de l’aéroport
Des membres du RSMA
La croix-rouge
Le secours catholique
















La liste des vols pour la journée du mardi 26 mars à Pôle Caraïbes : 
Communique from Catherine Le Pelletier
Publicité