Pôle Caraïbes : le cauchemar continue

société
Pôle Caraïbes - toujours sans électricité
©clp

A la veille du long week-end pascal, le cauchemar continue à Pôle Caraïbes où les passagers en partance ce matin, ont découvert un aéroport sans électricité.

Il est 6h45 à l’aéroport Pôle Caraïbes, les premiers passagers arrivent et découvrent un aéroport dans le noir total. La direction de l’aéroport a annoncé des essais, des manipulations techniques qui devaient avoir lieu dans la nuit. Au final, lorsque les agents des compagnies aériennes ont pris leur poste ce matin, pas d’électricité et les vols ont été une nouvelle fois retardés.


Encore des files d’attente, dans la chaleur

Malgré le fait que les premiers avions devaient partir au petit matin, il faisait déjà chaud à Pôle Caraïbes, sans climatisation. Les passagers doivent patienter dans la chaleur, dans l’attente qu’un  agent d’une compagnie vienne les appeler.


Le petit-déjeuner

Certaines compagnies aériennes, pour tenter de se faire pardonner d’une faute qu’elles n’ont pas commises, ont offert un ticket pour prendre un petit-déjeuner au snack de l’aéroport. Mais sans électricité : pas de thé, pas de café, pas de chocolat… de l’eau ou du jus frais ont simplement pu être distribués.


L’électricité : un va et vient permanent

Vers 8h, le retour de l’électricité est constaté, les premiers départs peuvent avoir lieu et les enregistrements reprennent au plan informatique. Jusqu’à quand ? Le week-end de Pâques, grand week-end, est favorable aux déplacements, comment l’aéroport Pôle Caraïbes arrivera à gérer les pannes qui, manifestement, continueront, puisque le système semble instable ? 
Pôle Caraïbes : toujours pas d'électricité
Et voilà une balance pour peser les valises... Retour vers le futur ©clp
Pôle Caraïbes sans électricité1
Le même scénario continue : toujours pas d'électricité ce matin à Pôle Caraïbes ©clp
Pôle Caraïbes : toujours pas d'électricité 1
©clp
Pôle Caraïbes : toujours pas d'électricité 2
Le tout est de ne pas perdre patience ©clp

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live