Carburants : jusqu’où iront les gérants de stations ?

économie
station service détail1 .jpg
©catherine le pelletier
Hier, il y a eu une rencontre entre l’équipe de Matignon et les gérants de stations-service. Une réunion qui n’aura servi à rien : la grève continue.

Ils continuent

Les gérants de stations-service ne lâchent rien ! Ils refusent de communiquer avec la presse et s’enferment dans leur grève de plus en plus impopulaire. Ainsi, les centaines de milliers d’automobilistes de Guadeloupe sont tributaires d’une centaine de gérants de stations-service qui font grève contre un projet de décret. Et apparemment, personne n’y peut rien !


Réquisitions

Aujourd’hui vendredi, 3 stations sont réquisitionnées par la Préfecture, pour alimenter les véhicules prioritaires. Hier, à Saint-François, il y a eu de telles tensions que les gendarmes ont du intervenir pour ramener le calme dans une station. De plus en plus de voitures sont à sec et les appels au covoiturage ne servent pas à grand-chose : il y a de moins en moins de véhicules sur les routes, faute de carburant. Aujourd'hui, plusieurs bureaux font savoir que certains agents manquent à l'appel...


Paris, le 4 juillet ?

La prochaine réunion entre les équipes gouvernementales et les gérants de stations-service de Guadeloupe est prévue à Paris le 4 juillet prochain. Déjà, une rumeur laisse entendre que les gérants n’iront pas à Paris… Jusqu’où iront-ils, alors ? 


Grève finie en Martinique
NB : En Martinique, la grève s’est arrêtée après la rencontre des gérants et des équipes du 1er Ministre
Les Outre-mer en continu
Accéder au live