#tcg1ere. Comité régional de Cyclisme: la mécanique coince!

tour cycliste de guadeloupe
cyclisme denais
©clp
Cette édition du Tour cycliste de la Guadeloupe a démarré sur les chapeaux de roue. Mais quelques jours avant le coup d'envoi, le Comité Régional de Cyclisme de Guadeloupe (CRCG) a essuyé plusieurs perturbations.

Diverses perturbations

C'est sur un fond de tensions entre le Comité Régional de Cyclisme de Guadeloupe et certains coureurs qu'a débuté ce Tour de la Guadeloupe 2013. 
Le dernier rebondissement en date, l'interdiction à 5 coureurs de la participation à cette 63 édition du Tour. La raison,une motion stipulant la limitation à un coureur extérieur au sein d'une sélection guadeloupéenne. 
Ce dernier événement vient compléter une série de frasques qui entame la beauté de cette fête populaire.
Tout d'abord, le traditionnel prologue dans les rues pointoises change de forme cette année. Ce vendredi Les spectateurs ont assisté non à un prologue mais un contre-la montre par équipes. Le pointage de cette épreuve ne sera pas prise en compte pour le classement général. A cela s'ajoute une configuration de parcours réduite de moitié (4,6 km au lieu des 8 kms réglementaires).
Autre point d'achoppement. A deux jours du coup d'envoi, le comité organisationnel a dû se confronter à certains coureurs du peloton. Ces derniers réclamaient le versement des primes de courses promises. A la fin de la rencontre, le Président du CRCG, Philibert Moueza  a assuré que les règlements seront effectués rapidement.

Absence de communicant

Enfin, on note,  quelques jours avant le début du 63ème tour cycliste, sans que l'on en connaisse les véritables raisons, l'absence d'une cellule communication. C'est dommage. Souhaitons simplement que le Comité réalisera une communication aussi performante que celle existant jusqu'alors. Pour l'heure, le site Internet du Comité Régional Cycliste est fermé. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live