Octobre noir pour le BTP en Guadeloupe ?

social
grue btp
©cc-by zigazou76
Quand le bâtiment va, tout va, dit-on. Eh bien là, tout menace de ne plus aller du tout ! Les professionnels du secteur du BTP en ont ras le bol: les donneurs d’ordre ont accumulé trop de retard de paiement. Du coup, ils ont décidé d’arrêter leurs activités à compter de mardi 1er octobre

Mardi, jour fatidique

C'est décidé, tout sera à l'arrêt complet mardi 1er octobre. Les professionnels affirment ne plus avoir les moyens de continuer ainsi : chaque jour, précisent-ils, des entreprises mettent la clé sous la porte, car elles sont ruinées. Le secteur du bâtiment en Guadeloupe est en crise depuis quelques années déjà, mais cette fois, la crise prend une toute nouvelle mesure avec l'annonce de la SEMSAMAR, la Société d'Economie Mixte de Saint-Martin, de suspendre le règlement des travaux en cours.


Réunion de crise

Hier, à la Fédération Régionale du BTP, à Convenance Baie-Mahault, les professionnels du bâtiment ont décidé, à l'unanimité, d'arrêter tous les chantiers. Il s’agissait d’une assemblée générale extraordinaire, suite à l’annonce de la SEMSAMAR de suspendre le règlement des travaux en cours, en raison des retards de paiement depuis le mois de février 2013. La fédération du BTP veut ainsi informer, sensibiliser et attirer l’attention des pouvoirs publics sur la situation catastrophique du secteur : des entreprises en très grandes difficultés, des salariés menacés de licenciement faute de perspectives de marchés à court terme.


65 millions dehors

A ce jour, selon les professionnels, les donneurs d’ordre doivent 65 millions d’euros aux entreprises du secteur.  « Les entrepreneurs, les artisans, les transporteurs, les salariés du BTP ont donc décidé de dire STOP au massacre de leurs entreprises et des emplois ». Les professionnels sont décidé à tout arrêter, jusqu'à ce qu'une solution leur soit proposée. 
Ecoutez José Gaddarkhan, président de la Fédération, avec Chantal Horn.  

Gaddarkhan btp