guadeloupe
info locale

BTP : Protocole d'accord signé

social
Manif BTP
©Jean-Marie Mavounzy
La réunion a été longue. Elle a commencé vers 17h, au Raizet et elle s'est poursuivie jusqu'à presque 22h. Cela valait la peine: les différentes parties ont signé à 21h20, un protocole d'accord. 

Tout le monde à la table

Toutes les parties concernées étaient présentes autour des professionnels du bâtiments, à commencer par la Préfete Marcelle Pierrot, entourée de ses chefs de service ; Marie-Laure Bélénus Romana, pour la SEMSAMAR, les élus des collectivités locales, notamment. Il s'agissait de trouver un modus vivendi pour le secteur du BTP dont les responsables disent les grandes difficultés.


Pas de poursuites pour les entrepreneurs

Le protocole d'accord a été signé à 21h20. Il prévoit entre autres, les mesures suivantes :
  • « suspension immédiate des poursuites relatives aux retards de paiement des dettes sociales après un examen au cas par cas et ce, dès le jeudi 3 octobre 2013 ;
  • Engagement de la DRFIP en faveur d'un examen bienveillant des demandes de délais de paiement des dettes fiscaleset de remise de majoration, sous résrve d'un examen individuel et dans la limite des compétences des comptables publics ;
  • Engagement de mettre en place des assises du logement social et de l'habitat ; »
Le protocole comporte d'autres articles, impliquant par exemple les collectivités, dans le domaine du bâtiment.


Sonnette d'alarme

La filière du BTP a tiré la sonnette d'alarme, les différents axes routiers ont été barrés en Guadeloupe, pour dénoncer l’asphyxie des entrepreneurs en bâtiment. Les professionnels affirment ne plus pouvoir tenir les délais, étouffés par les dettes, avec des factures pour lesquelles aucune facilité ne leur est accordée.
La réunion d'entente entre les différentes parties a failli ne pas avoir lieu, lorsque, ce matin, les manifestants ont été contraints de rester dans le périmètre du vélodrome, à Gourdeliane, Baie-Mahault. Les forces de l'ordre ont voulu calmer le jeu de la pagaille sur la route, en bouchant le passage environ une heure de temps. Finalement, la manifestation a tout de même eu lieu, provoquant des embouteillages montres à Jarry.  
Protocole d'accord BTP
Le protocole d'accord

 

Publicité