La violence augmente en Guadeloupe

société
Violence aux Antilles
Arrestation d'un délinquant en Guadeloupe ©France tvinfo
Alors que l'actualité a encore été marqué ces derniers jours par des faits de violence à main armé, un rapport de l'observatoire de la délinquance et de la réponse pénale indique une hausse des cas répréhensibles chez nous. Il répertorie les chiffres recueillis par les policiers.

Des chiffres inquiétants

Ce rapport répertorie les actes commis entre septembre 2012 et Aout 2013 et les compare à la même période l’année précédente. Le moins que l’on puisse dire c’est que la violence ne diminue pas chez nous. Selon les chiffres de l’observatoire de la délinquance et de la réponse pénale, le nombre de vols à mains armés a augmenté de 63%,  il y’a eu 44 hold-ups de commerçants soit une hausse de 30% et 200 sur des piétons, il y’a aussi eu une augmentation de 24% du nombre d’attaques à l’arme blanche. Comme on pouvait s’en douter, l’observatoire enregistre aussi une hausse de 70% du nombre d’homicides en Guadeloupe.

Des députés demandent une commission d’enquête de l’assemblée

Mardi dernier, le député martiniquais Bruno Nestor Azerot a demandé à ce que le palais Bourbon se penche sur la hausse de la violence aux Antilles pour remonter le fil jusqu’aux origines du mal. Il a reçu le soutien des guadeloupéens Gabriel Louis Carabin et Ary Chalus ainsi que ceux des martiniquais Alfred Marie-Jeanne et Jean Philippe Nilor. Si cette demande aboutit, une commission d’enquête de 30 députés sera formée par l’assemblée. Ils auront six mois pour fournir un rapport sur la question posée ce qui conduire peut-être à un débat dans l’hémicycle sur ce sujet.

Manuel Valls attendu de pied ferme

Le ministre de l’intérieur doit arriver chez nous le 17 Octobre pour une visite de 24h. Une visite demandée depuis plusieurs mois par les députés des Antilles. Le locataire de la place Bauveau cherchera à la fois à montrer l’implication du gouvernement sur ce dossier et à prendre conscience de la situation sur place.