publicité

Les policiers descendent dans la rue en Guadeloupe

Les membres du syndicat Unité-SGP Police FO sont descendus dans la rue ce matin pour distribuer des tracts. Ils voulaient sensibiliser la population sur les problèmes de la société guadeloupéenne et pour demander de l'aide pour y faire face.

  • Nicolas Ledain
  • Publié le

Mobiliser les guadeloupéens

Les agents de police syndiqués ont battus le pavé toute la matinée pour demander un soutien des guadeloupéens face à la montée de la violence chez nous et face aux problèmes de notre société. Les membres du syndicat estiment que des actions coordonnées et suivies par l'ensemble de le population seront plus efficaces. Ils ont donc donné des tracts ce matin où figurait ce message : "Pèp gwadloup, woupran doubout aw, pou fosè gouvèlman fwansè, ba péyi an nou sékirité i ni dwa!".
Ecoutez le secrétaire général d'Unité-SGP Police FO, Christian Vainqueur qui a été interrogé par Simon Pasbeau.

vainqueur

 

Mettre la pression sur Manuel Valls

C'était bien sûr l'un des objectifs de cette mobilisation des agents de police. Alors que le ministre de l'intérieur est attendu en milieu de semaine en Guadeloupe, le syndicat voulait faire entendre ses arguments avant son arrivée. Si Jean-Marc Ayrault a promis des créations de postes chez nous dans le cadre de la zone de sécurité prioritaire, les professionnels demandent plus d'aide et de moyens à Manuel Valls pour faire face à l'augmentation des homicides et des faits de violences. Un rapport de l’observatoire de la délinquance et de la violence pénale publié cette semaine a d’ailleurs confirmé cette hausse en Guadeloupe.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play