publicité

Manuel VALLS en Guadeloupe : des « priorités », mais pas de moyens

Manuel VALLS, arrivé tardivement dans l’archipel, hier, s’est adressé aux guadeloupéens depuis le Commissariat Central de Pointe-à-Pitre/Abymes. Un discours axé sur la lutte contre la délinquance… qui bénéficiera d’une réorganisation des services, mais pas de moyens supplémentaires.

© Guadeloupe 1ère
© Guadeloupe 1ère
  • Nadine FADEL
  • Publié le
Face aux critiques qui lui ont été adressées, ces dernier temps, sur son impassibilité, dans le contexte actuel de violence qui sévit aux Antilles, et singulièrement en Guadeloupe, Manuel VALLS a tenu a rappeler que le Gouvernement est mobilisé, pour endiguer la délinquance sur place. Le premier policier de France à fait part de ses « priorités », un mot maintes fois répété, notamment sur le plateau du 19h30 de « Guadeloupe 1ère », ce jeudi 17 octobre.
 

Priorité numéro 1 : la Guadeloupe n’est pas oubliée par le Gouvernement

 
Mais Manuel VALLS a admis, sans détour, qu’il aurait dû venir bien plus tôt, pour montrer son engagement à la population locale. Le Ministre est, selon ses propos, venu faire « respecter l’ordre de la République », sans disposer toutefois d’une baguette magique, pour répondre aux nombreuses attentes des élus et syndicats de polices, notamment.
 

Priorité numéro 2 : la lutte contre la délinquance doit être renforcée

 
Mais c’est par une réorganisation des services qu’il faudra en passer. Le Ministre attend que les forces de l’ordre fassent mieux et plus, car il n’est pas question d’affecter à notre territoire des moyens supplémentaires. En revanche, Manuel VALLS prône une collaboration accrue entre les forces de gendarmerie et de police, ainsi qu’une restructuration de la Compagnie Départementale d’Intervention. Par ailleurs, la principale annonce faite concerne l’extension de la ZSP (Zone de Sécurité Prioritaire) à Baie-Mahault ; actuellement, seuls certains quartiers de Pointe-à-Pitre et des Abymes sont concernés.
Les syndicats de policiers espéraient bénéficier de renforts, à hauteur de 140 créations de postes, or, a rappelé le Ministre de l’Intérieur, seuls 400 à 500 emplois peuvent être créés au niveau national, par an, en ces temps de crise budgétaire de l’Etat.
Enfin, deux brigades cynophiles, spécialisées dans la détection d’armes, seront installées dans l’archipel… mais il en avait déjà été question précédemment.

Annonces phares de Manuel VALLS

Réorganisation des forces de l'ordre


 

Priorité numéro 3 : la lutte contre le trafic de drogue

 
La Caraïbe s’avère être une plaque tournante des trafics de drogue en tous genres et la Guadeloupe ne fait pas exception. Dans ce cadre, une plus grande coopération avec les forces de l’ordre et autorités des autres pays de la Grande Région est envisagée par Manuel VALLS. Des contacts seraient déjà pris en ce sens.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play