publicité

Un corps dans la voiture de Myrtho FOWEL, en Guyane

La voiture de Myrtho FOWEL, toujours immergée dans le fleuve Sinnamary, avait des révélations à faire. Les enquêteurs recueillent et font parler le moindre indice. Mais la dernière découverte est de taille : des ossements humains.

© Google Maps
© Google Maps
  • Nadine FADEL
  • Publié le

Un corps non identifié

 La nouvelle n’a été divulguée qu’hier, notamment par l’AFP : des ossements humains ont été retrouvés dans la voiture de Myrtho FOWEL, en Guyane.
Pour rappel, c’est en septembre dernier, dans le cadre d’une autre enquête, que les forces de l’ordre ont découvert ce véhicule au fond du fleuve Sinnamary ; une Peugeot 307 blanche qu’utilisait l’ancien Directeur administratif et financier de la Communauté de Communes de l’Ouest Guyanais (CCOG), disparu il y plus de neuf ans.
L’épave, très enlisée, est toujours dans l’eau. Elle fait l’objet d’opérations de pompage, depuis le début de la semaine.
Les os, quant à eux, ont été retirés à la main par les plongeurs. Les enquêteurs n’ont pas révélé s’ils ont été retrouvés dans le coffre ou dans l’habitacle du véhicule. Ils doivent être expédiés dans l’Hexagone, pour analyses.
 

Les affaires parallèles « Fowel » et de la « CCOG »

Il y a près d’une décennie, l’enquête sur la disparition de Myrtho FOWEL avait conduit à la découverte de marchés truqués au sein de la CCOG.
Cette deuxième affaire, distincte de la première, pour l’heure, a notamment donné lieu à la condamnation, en juillet dernier, de Léon BERTRAND, président de la CCOG et ex-Ministre du Tourisme de Jacques CHIRAC.
L’affaire Fowel, pour sa part, a mis au jour un détournement d’argent public (près de 470 000 euros), impliquant également la CCOG.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play