publicité

Christiane Taubira encore victime de racisme

La ministre de la justice visitait la maison de la justice et du droit de la commune d'Angers (Maine et Loire) lorsque qu'une manifestation contre le mariage pour tous s'est organisée à l'extérieur. Des enfants auraient alors traité la guyanaise de "guenon". 

Christiane Taubira, garde des Sceaux © Fred Dufour/AFP
© Fred Dufour/AFP Christiane Taubira, garde des Sceaux
  • Nicolas Ledain avec AFP
  • Publié le , mis à jour le
L'information est reprise ce matin par tous les journaux nationaux (Libération, Le Figaro et Le parisien) mais elle émane d'un journaliste du quotidien régional le courrier de l'ouest, Jean Yves Lignel, qui a publié un billet sur son blog pour relater ces faits. 

« C’est pour qui la banane ? C’est pour la guenon »

Les faits se sont produits vendredi dernier à Angers. La ministre visitait la maison de la justice et du droit lorsqu’une manifestation contre le mariage pour tous s’est organisée sous les fenêtres du bâtiment. Jean-Yves Lignel relate le témoignage d’un de ses amis qui circulait dans ce cortège. Au milieu des sifflements et des slogans hostiles, il dit avoir vu une fillette de dix ans agiter une peau de banane en criant : « c’est pour qui la banane ? C’est pour la guenon » sans qu’aucun adulte autour ne réagisse à ces propos racistes. Selon d’autre sources, des adolescents auraient également crié « Taubira tu sens mauvais, tes jours sont comptés » lors de cette manifestation.


Le parti socialiste envisage de porter plainte

Le premier secrétaire du PS a immédiatement réagi à ces propos dans un communiqué. Harlem Désir y dit que : «Ces comportements sont intolérables et constituent un délit qui doit désormais faire l'objet de poursuites par la justice. Que les auteurs ou leurs parents, lorsqu'il s'agit de mineurs, sachent qu'ils encourront désormais une condamnation est impératif.»
Le mouvement « la manif pour tous du Maine et Loire » a également réagit sur son site internet. Le groupe se désolidarise des propos tenus à l’encontre de la ministre et assure que ses responsables auraient empêché ce genre de débordements.

Une période difficile pour Christiane Taubira

Le 17 Octobre dernier la ministre de la justice avait été traitée de singe par une candidate FN aux municipales dans les Ardennes. S’en était suivi une bataille de mots à distance entre la garde des sceaux et le parti à la flamme. Le front national a d’ailleurs porté plainte contre la guyanaise pour propos outrageants il y’a une dizaine de jours.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play