publicité

La mini-transat démarre demain

Cela fait 15 jours que le départ aurait dû être donné à Douarnenez. Les mauvaises conditions météorologiques ont retardé le lancement de cette mini-transat 2013. Les 84 navigateurs vont finalement s'élancer demain.

© XAVIER LEOTY / AFP
© XAVIER LEOTY / AFP
  • Nicolas Ledain
  • Publié le
Cela a été confirmé sur le site internet de la course il y’a environ 3 heures, le départ de la mini-transat Douarnenez (Finistère) – Lanzarote (Iles Canaries) –Pointe-à-Pitre va bien avoir lieu demain matin à 9h, heure de l’hexagone, soit 4h en Guadeloupe.
 

Plusieurs retards au démarrage.

La course aurait dû démarrer le 13 Octobre dernier mais les mauvaises conditions météorologiques au-delà de l’anticyclone des Açores risquait de perturber le début de la transat et de mettre en danger les skippers dans leur route vers les canaries. Le départ a donc été repoussé une première fois le 10 Octobre puis à nouveau le 15 Octobre.
Cette fois, c’est sûr, tout est prêt pour demain matin.
 

Une météo compliquée

Les conditions météorologiques ne seront toutefois pas idylliques, la France est touchée par des vents violents depuis deux jours, mais les 84 navigateurs vont bien tous sortir leurs bateaux du port de Douarnenez dès 7h pour un démarrage deux heures plus tard. Le comité de course prévoit un passage difficile au niveau du cap Finisterre, les concurrents sont toutefois autorisés à s’arrêter dans un port de leur choix en cas de difficultés en mer. Des mesures exceptionnelles pourraient aussi être prise par la direction de cette mini-transat si les conditions se dégradent.
 

L’arrivée prévue debut ou mi décembre

Cette mini-transat 2013 va se dérouler en deux parties. La première entre Douarnenez et Lanzarote qui prendra un peu plus d’une semaine. Les navigateurs s’arrêteront quelques jours aux canaries avant de repartir pour la deuxième étape : la traversée de l’atlantique jusqu’en Guadeloupe et Pointe-à-Pitre. Les premiers bateaux ne devraient pas arriver sur notre île avant le début du mois de décembre.
 

Un guadeloupéen dans la flotte

La Guadeloupe sera représentée par un navigateur dans cette course, François Lamy. Il va prendre le large demain sur Guadeloupe Espace Océan, son bateau de 6m50, qui a été baptisé à Douarnenez par Laura Flessel. Il a confirmé tout à l'heure à Daniel Marius que le départ de la course aurait bien lieu demain matin.

 
 

Sur le même thème

  • voile

    Un défi Atlantique pour les Class 40

    Une initiative du Grand Pavois Organisation. 15 équipages vont lever l’ancre samedi. Un fois n’est pas coutume le départ sera donné en Guadeloupe vers La Rochelle dans l’hexagone via Horta dans l’archipel des Acores. Une transatlantique d’Ouest en Est, une première. 

  • voile

    Le compte à rebours a débuté pour Kéni Pipérol

    7 mois avant le départ de la mini transat, le skipper de Morne à l'eau, en formation en Bretagne, est en Guadeloupe pour décompresser. Il en a profité pour rencontrer ses partenaires financiers et en trouver d'autres pour son projet. 

  • voile

    Transat AG2R : Un départ au soleil

    A quelques jours du grand départ de la Transat AG2R la mondiale, les skippers terminent la préparation de leur bateau. Les 19 binômes vont s’élancer dimanche  à l’assaut de l’Atlantique à bord de leur petit voilier pour rejoindre Saint-Barth en l’espace de trois semaines de course.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play