Le budget du conseil général a été adopté hier soir

politique
Conseil Général de la Guadeloupe
Conseil général de la Guadeloupe ©Wikimédia Commons
Les conseillers généraux ont adopté à l'unanimité moins deux abstentions ce projet de budget primitif 2014. Il s'élève à 748 millions d'euros.
Le conseil général veut faire de 2014 une année sociale. Le budget primitif 2014 adopté hier est en grande partie consacré à la cohésion, l'accompagnement des jeunes et personnes âgés et l'insertion. Tous les élus départementaux, à l'exception de deux d'entre eux qui se sont abstenus, ont voté en faveur de cette enveloppe de 748 millions d'euros.

438 millions pour l'action sociale

C'est le gros bloc de ce budget primitif 2014. 58,56% de l'enveloppe totale soit 438 millions d'euros, sera consacré à l'action sociale. Le conseil général va s'engager en faveur des jeunes, des personnes âgées et des mères avec enfants isolés. Ainsi, 9 nouveaux établissements pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) vont être ouverts chez nous, ce qui permettra de proposer 463 nouvelles places dans ces structures pour nos aînés. Pour le volet insertion, 227 millions d'euros seront donnés au RSMA.

Soutien de l'activité économique

C'est le deuxième objectif du département. 90 millions d'euros vont être consacrés au soutien de l'activité économique et des entreprises dans le cadre d'un programme d'investissement. Le conseil général a dors et déjà prévu 20,8 millions d'euros pour l'entretien et la rénovation des collèges, 31,1 millions d'euros pour nos réseaux de transport et pour la rénovation des axes routiers et 8 millions d'euros seront alloués à l'aide aux communes.

Encourager le sport

Les élus de la collectivité ont aussi choisi de s'engager en faveur du développement sportif dans notre île. Le conseil général a annoncé hier qu'il aiderait au financement d'une pelouse synthétique au Gosier, qu'il donnerait 800 000 euros à Pointe-à-Pitre pour la construction d'une nouvelle tribune pour le stade de football et enfin que des fonds seraient alloués aux clubs de football et de basket pour les aider à payer les déplacements hebdomadaires.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live