guadeloupe
info locale

Pas une, mais deux affaires de trafic de drogue

société
Démantèlement d'un trafic de drogue (photo)
La marine française aux Antilles opère régulièrement pour réprimer les trafics de drogue ©Armée française
Petits trafics entre la Guadeloupe et plusieurs villes de l’hexagone, mais aussi importation de grosses quantités depuis le Vénézuéla. La police remonte tous les trafiquants dans ses filets, du plus petit au plus gros.
Le substitut du procureur de Pointe à pitre, est revenu plus en détails cet après midi sur les circonstances des multiples interpellations la semaine dernière dans le cadre d’enquêtes sur des trafics de stupéfiants. A la lumière de ces éléments complémentaires deux affaires se distinguent.
 

De l’international…

Tout d’abord, des investigations ont permis la saisie de 46kg  de Cocaïne, 13kg d’herbe et 2kg d’héroïnes la semaine dernière sur la plage de Babin, à morne à l’eau. Une action menée par les policiers de l’antenne de l'Office central de la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS), en collaboration avec le groupement d’intervention régionale (GIR).
Quatre guadeloupéens et trois dominiquais, tous défavorablement connus des services de police ont été interpellés et placés sous les verrous. Parmi eux deux pêcheurs de la commune de Sainte-Anne.
Philippe TOUYET est le directeur de la Direction Inter-régionale de la Police Judiciaire (DIPJ). Il s’exprime au micro de Sébastien Gilles, notamment par rapport à la découverte des 2kg d’héroïne. Signature selon lui des réseaux internationaux

Philippe Touyet, Directeur de la DIPJ au micro de Sébastien Gilles


La drogue, en provenance directe du Venezuela, avait été d’abord embarquée sur un chalutier avant son transfert sur une saintoise au large de la Guadeloupe, dans les eaux internationales.


…au « petit » trafic

L’autre affaire est celle qui concerne Gambi G, chanteur du groupe Chien Lari.
Totalement distincte de la première, elle implique des quantités nettement plus faibles et un caractère international moins important.
Depuis novembre 2012 et jusqu'au mois de mars 2013 les services des douanes ont réalisé 4 saisies de Cocaïne, soit sur des mules soit dans des envois par la poste.
Au total, 4kg 600 de drogue et toujours les mêmes personnes ressources en Guadeloupe, parmi lesquelles Gambi G.
Gamgi G
©profil facebook

Ecoutons Olivier DABIN, substitut du Procureur. Il répond là encore à Sébastien Gilles et revient sur l’emploi abusif selon lui du terme « gang » employé pour faire référence aux Chien Lari dont plusieurs leaders se trouvent derrière les barreaux

olivier Dabin substitut du Procureur au micro de Sébastien Gilles


Au terme de l’enquête sur ce réseau jeudi dernier, 3 personnes y compris le chanteur ont été interpellées, auditionnées et placées en détention provisoire à BAIE-MAHAULT.

Publicité