publicité

150 Contrats d’avenir dans le secteur agricole

Gouvernement, collectivités et autres acteurs économiques s’engagent pour la qualification et l’emploi des jeunes dans le département.  A la clé, une première expérience professionnelle pour un public peu ou pas qualifié

Marcelle Pierrot, Préfète de Guadeloupe et Jacques Gillot, Président du Conseil Général © J-M.MAVOUNZY
© J-M.MAVOUNZY Marcelle Pierrot, Préfète de Guadeloupe et Jacques Gillot, Président du Conseil Général
  • Julien Babel
  • Publié le , mis à jour le
Ce jeudi, sous la présidence de la préfète de Guadeloupe Marcelle Pierrot, une convention a été signée dans les conditions relatives aux « Emplois d’avenir » entre neuf parties :
L’Etat, le Conseil Régional, le Conseil Général, la Chambre d’Agriculture de Guadeloupe, la Fédération des Syndicats d’Exploitants Agricoles de Guadeloupe, l’Interprofession Guadeloupéenne pour la Canne à sucre, l’Interprofession Guadeloupéenne de la Viande et l’Elevage, les Producteurs de Guadeloupe et enfin, l’Interprofession Guadeloupéenne des Fruits, des Légumes et de l’Horticulture.


150 emplois avant le 31 décembre 2014

L'engagement des représentants du secteur agricole sera soutenu par celui des deux principales collectivités locales.
La Région s’engage à soutenir la création de 100 emplois d’avenir dans le secteur marchand. Côté Département, c’est sur 50 emplois qu’il faudra compter.
Dans chaque cas la collectivité concernée prendra 15% de la rémunération de ces emplois à sa charge. L’Etat pour sa part s’engagera à hauteur de 35%.
Les contrats peuvent être à durée déterminée d’un an minimum, ou à durée indéterminée.

Seule « retenue » à cette convention qui semble faire l’unanimité, celle des bananiers. Ecoutez les propos de Francis Lignières, Président des Producteurs de Guadeloupe (LPG). Pour lui il conviendrait d’abord de s’attaquer aux racines des maux dont souffre le monde agricole.

Francis Lignières


Marcelle Pierrot s’est également exprimée. Elle a rappelé les caractéristiques de l’engagement de l’état dans ce type de convention.

Marcelle Pierrot


(Propos recueillis par Jean-Marie Mavounzy)

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play