publicité

Rumeur de blocage, et réelle « panique »

Une fois de plus de longues files d’attentes éclosent depuis le milieu de la matinée devant les pompes à essence. Le fruit d’une rumeur démentie par la Préfecture.

Les stations prises d'assaut rapidement. © J.Babel
© J.Babel Les stations prises d'assaut rapidement.
  • J.Babel
  • Publié le
Via un communiqué adressé à la presse en fin de matinée, la Préfète de région indique que la rumeur qui circule actuellement, et selon laquelle la Société Anonyme de Raffinerie des Antilles (SARA) ne livrerait pas de carburants, est totalement fausse.
"Face à cette rumeur infondée lancée sans doute par des personnes irresponsables, la population est invitée à garder son calme".


La panique

Force est de constater que la question du carburant est encore à l’origine de réactions « épidermiques » de la part de la population.
De nombreuses stations sont prises d’assaut et la circulation s’en trouve par endroit fortement perturbée.

© J.Babel
© J.Babel

© J.Babel
© J.Babel


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play