Chikungunya et dengue, deux jours pour marquer le coup

chikungunya
Moustique
©Polynésie 1ère
Les « journées de lutte contre les moustiques et de prévention du chikungunya et de la dengue », c’est aujourd’hui et demain. Deux jours de mobilisation générale à l’initiative entre autre de la Préfecture et de l’Agence Régionale de Santé.
Si la dengue est déjà plus connue dans nos régions où elle sévit depuis plus de temps, un nouveau « danger » concerne désormais la population. Le nombre de personnes touchées par le chikungunya augmente depuis l’apparition du virus à Saint-Martin.


Deux jours de sensibilisation

Afin de lutter efficacement contre ces maladies, la Préfecture, l’Agence Régionale de Santé, le Rectorat, la Direction de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement, les municipalités, l’Instance Régionale d’Education et de Promotion de la Santé et d’autres acteurs ont décidé d’établir aujourd’hui et demain, les 14 et 15 février, comme deux jours pour attirer l’attention sur ce phénomène et réduire, voire anéantir, sa marge de développement.

Le combat de tous

L’objectif de ces deux jours est de faire prendre conscience que l’action de chacun dans son entourage tant personnel que professionnel est capitale et « incontournable ». Aujourd’hui et demain l’ensemble de la population est appelée à s’approprier les mesures de prévention en appliquant les consignes de protection, de nettoyage et d’élimination des gîtes larvaires et en s’informant sur la maladie et ses symptômes.

 Le slogan est simple : Si dlo ka domi, moustik paka domi !