guadeloupe
info locale

Chikugunya : un point sur l'épidémie en Guadeloupe

chikungunya
Moustique
Stegomyia pia mâle ©Vincent Robert/IRD
Plusieurs milliers de personnes touchées dans la zone Caraïbe et quatre décès dans les seules Antilles françaises, un en Martinique et trois à Saint-Martin, depuis l'apparition du virus.
Dans notre département le nombre hebdomadaire de cas cliniquement évocateurs, diagnostiqué par les médecins généralistes, est stable depuis mi février. Il est compris entre 150 et 180.


Zones concernées

L'ensemble du territoire est touché avec une prévalence à Baie-Mahault, Petit-Bourg, Goyave, et Capesterre-Belle -Eau.
Depuis l'arrivée du Chikungunya dans la Caraïbe en décembre dernier, 1800 cas cliniquement évocateurs et 529 cas probables ou confirmés ont été dénombrés dans notre archipel.


Un cas évocateur, qu'est-ce que c'est?

Il s'agit d'une personne présentant brutalement une fièvre supérieure à 38,5°C ainsi que des douleurs articulaires des extrémités des membres, au premier plan du tableau clinique, et en l'absence d'autre orientation étiologique, c'est-à-dire, en l'absence d'autre origine à ces maux.
Publicité