Le scandale de l’eau en Guadeloupe

société
eau robinet
©DR
Les coupures d’eau sont désormais quotidiennes En Guadeloupe. L’île aux Belles Eaux serait-elle devenue l’île sans eau ?

Où passe l'eau ? 

La Guadeloupe, l’île aux Belles Eaux… le slogan serait-il trompeur ? De façon systématique, des coupures d’eau sont organisées dans les communes, dans un euphémisme, elles sont appelées « tour d’eau ». Ces coupures touchent et gênent la quasi totalité de la population. Comment et pourquoi ? Cela peut sembler surprenant, dans un pays où le précieux liquide ne semble pourtant pas manquer. 


Réunion perturbée en son début

Alors que le Conseil Général organisait une réunion sur la production d’eau potable, avec la présentation de ses structures, une manifestation d’usagers a fait entendre la voix des mécontents qui refusent le discours officiel : « c’est faire insulte à l’intelligence des Guadeloupéens que de dire que la pénurie est due à la saison sèche ». Les manifestants ont dénoncé la légèreté avec laquelle les élus ont traité le problème de l’eau en Guadeloupe et demandent un plus grand sérieux. De leur côté, les élus,  affirment que tout est fait pour résoudre le problème.
Ecoutez René Cuillerier, membre de Combat Ouvier et du comité des usagers de l'eau en Guadeloupe. Il est au micro de Chantal Horn  :

René Cuillerier


Regardez le reportage de Philippe Chanlot et de Rodrigue Lami 
réunion sur l'eau par guadeloupe1ere