guadeloupe
info locale

Le « chik » fait toujours des ravages

chikungunya
affiche chif
©ARS
Les Abymes, Baillif, Capesterre-Belle-Eau, Petit-Canal, sont les communes où l’on a observé la semaine dernière la plus forte progression du chikungunia.

Toujours plus de cas

Le chikungunia est toujours en progression en Guadeloupe. L’Agence Régionale de Santé (ARS) fait état d’une augmentation de 42% du nombre de cas entre la fin du mois d’avril et le début du mois de mai.
Au total, 10 600 cas ont été comptabilisés en Guadeloupe, avec des pics enregistrés dans les communes des Abymes, de Baillif, de Capesterre Belle-Eau, et de Petit-Canal. Ce sont ces communes qui ont connu la plus forte progression du nombre de cas.