Justice, 10 ans de prison pour Tatiana Petit

justice
Le Palais de Justice de Basse-Terre
Le Palais de Justice de Basse-Terre ©4LP
La Saint-Martinoise de 32 ans a été reconnue coupable d’avoir provoqué la mort de son fils de 3 ans, en août 2011. Elle le croyait « possédé ».
Le petit Paul était maltraité physiquement et aussi privé de nourriture.
Durant trois jours la cour d’assises de Basse-Terre a entendu les déclarations de sa mère…Tantôt délires magico-religieux, tantôt pathologie mentale, le jury n’a pas accordé un fort crédit aux propos tenus par la jeune femme. Elle écope d’une peine de 10 ans de prison.

Responsabilité pénale

Tatiana Petit est mère de trois autres enfants. La volonté du ministère public et de la partie civile n’était pas de les priver de leur mère, mais de faire en sorte que sa responsabilité pénale soit admise.
Sa peine prévoit donc un aménagement particulier. A mi-peine, elle sera éligible à la liberté conditionnelle avec suivi socio-judiciaire de 10 ans. En cas de non-respect de la procédure elle sera à nouveau emprisonnée pour 5 ans.