Tensions et rumeurs à l’université

société
Fouillole vue d'avion
©cc-by web uag
L'université vient de connaître un nouvel épisode d'agitation, notamment en Martinique. Toute la journée d’hier des rumeurs ont circulé au sein de la communauté universitaire.

Rumeur sur fond de sms

C'est un message qui est à l'origine de cette poussée de tension. Le texto fait état d’un revirement de la part du ministère de l’Enseignement supérieur, qui serait revenu sur ses décisions.
Il prévoirait ainsi un « statut provisoire » pour la future université des Antilles, avec la nomination d’un administrateur provisoire.

Pressions

Toujours selon les rumeurs véhiculées par le texto, les présidents des régions Guadeloupe et Martinique, feraient pression pour obtenir le départ de la présidente de l’UAG, provoquant l’émoi au sein de ses partisans.
Le comité de soutien à Corinne Mencé-Caster a réagi hier. Ecoutez Suzie Sorel, la présidente de ce comité de soutien :

Suzie Sorel Soutien Mencé Caster

(Propos recueillis par Karl Sivatte)

Démentis

La secrétaire d’Etat à l’enseignement supérieur a démenti ces rumeurs. Dans un communiqué, elle affirme que le gouvernement tiendra ses engagements.
Geneviève Fioraso confirme que l’université de la Guyane sera créée dès la rentrée 2014. Elle dit aussi renouveller son soutien à la présidente de l’université, et lui avoir transmis le projet de décret et d’ordonnance sur les modalités de l’évolution des structures de Guyane et des Antilles.
Cependant Corinne Mencé-Caster rétorque ne pas avoir été informée des projets de décrets et d’ordonnance. Ils ne lui auraient pas été communiqués.
Victorin Lurel, président de la Région Guadeloupe, dément également avoir fait pression.
L’évolution statutaire de l’université aux Antilles sera à l’ordre du jour de la plénière de la Région Guadeloupe du vendredi 20 juin.
Les élus vont échanger et faire des propositions sur le décret interministériel.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live