publicité

Agressions et violences, le lot quotidien des forces de l’ordre

Policiers et gendarmes enregistrent plusieurs agressions ces derniers jours. Après des policiers à Poucet au Gosier mardi matin, c'était au tour de gendarmes, mercredi, à Baie-Mahault.

© D.R
© D.R
  • Julien Babel
  • Publié le
Mardi dernier, les réseaux sociaux ont diffusé largement l’agression de deux motards de la police nationale sur le Pont de Poucet au Gosier.
Un conducteur qui a refusé un contrôle a frappé les deux policiers avant d'être interpellé par d'autres agents, venus en renfort.
Le lendemain des gendarmes de Baie-Mahault se sont fait foncer dessus par un jeune homme sans permis qui a ensuite tenté de prendre la fuite. Il a également embouti le véhicule qui se trouvait derrière lui en effectuant une marche arrière.


L'inquiétude des forces de l’ordre

Pour les syndicats de police ces faits sont réguliers. Les personnels dénoncent une nouvelle fois le manque de moyens.
Christian Klock est secrétaire régional de l’Unsa Police.
Pour lui, les faits récemment dévoilés via les réseaux sociaux constituent le quotidien des forces de l’ordre.
Ecoutez- le :

Christian Klock/ Unsa Police

(Propos recueillis par Franck Aristide).

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play