guadeloupe
info locale

L'Association des Apiculteurs de Guadeloupe, au secours de l'abeille Mélipone

santé
Abeille
©CC
Selon les spécialistes, la Guadeloupe se distingue des autres îles des Antilles. Mis à part l’abeille élevée par les apiculteurs, notre archipel abrite une vingtaine d'autres espèces, toutes sauvages dont une intéresse particulièrement nos apiculteurs. Ils tentent d'éviter son extinction.
La Guadeloupe est exceptionnellement riche en matière d'abeilles. On y dénombre au moins 20 espèces sauvages différentes.


L'exception

Les espèces sauvages vivant en Guadeloupe sont solitaires, sauf une toute petite abeille, de la famille des Mélipones. Elle développe des semblants de colonies. Présente depuis l’époque pré- colombienne, c’est une abeille endémique de Guadeloupe.


L'inquiétude

L'abeille Mélipone est menacée de disparition. L'Association des Apiculteurs de Guadeloupe (APIGUA) cherche à la sauver mais aussi l’élever car son miel a des qualités thérapeutiques particulières. Cela demande auparavant une véritable étude scientifique.

François Meurgey est entomologiste. Il mène depuis quinze ans un travail d’identification de toutes les espèces d’abeilles dans notre archipel.
Ecoutez- le :

François Meurgey/ abeille Mélipone

(Propos recueillis par Josiane Champion)
Publicité