Gagnants et perdants de la crise de l’eau

politique
eau potable
©D.R.
Plusieurs réunions ont été nécessaires avant de parvenir à un accord avec les agents de la Générale des Eaux de Guadeloupe. Quels sont les élus à avoir sorti leur épingle du jeu dans la gestion de cette crise ? Quels sont les perdants ?
Les élus se sont réunis en urgence la semaine dernière pour répondre aux questions soulevées par la mobilisation des personnels de la Générale des Eaux. Deux protocoles d’accords ont été nécessaires pour arriver à une suspension du mouvement.
La façon dont nos élus ont géré cette crise est riche en enseignement.
Quels sont les vainqueurs et les perdants dans cette histoire ?
L’analyse d’Olivier Lancien :

Olivier Lancien/ vainqueurs et perdants crise de l'eau


Des fêtes de fin d'année sans eau par endroit malgré tout

Malgré une suspension de la grève de l’eau, certains quartiers sont toujours privés d’eau courante.
L’année se termine donc en “galère” pour de nombreuses familles guadeloupéennes. Sans eau, difficile de gérer la vie au quotidien. L’exaspération gagne de nombreuses personnes.
A quelques jours du réveillon du nouvel an, des voix s’élèvent pour exiger des explications.
Les précisions de Gilbert Pincemail :

Gilbert Pincemail/ fêtes sans eau




Les Outre-mer en continu
Accéder au live