publicité

Essence en sursis

Nouvelles menaces des gérants de stations service de la Guadeloupe. Ils lancent un ultimatum au 1er mars. Si l’Etat ne leur donne pas satisfaction, ils fermeront les stations service le 01er mars. 

© catherine le pelletier
© catherine le pelletier
  • Eric Stimpfling et Eric Lefevre
  • Publié le
Une semaine après une rencontre jugée infructueuse avec la ministre des outremers, les gérants de station service étaient réunis ce jeudi, en assemblée générale. Ils ont lancé un ultimatum à l’Etat. Estimant être les grands perdants du décret Lurel mis en place il y a tout juste un an, ils exigent une revalorisation de leurs marges et des AIP, les accords interprofessionnels, en fait les indemnités de fin de gérance.
Ils menacent de repasser à l’action début mars, s’ils n’obtiennent pas satisfaction d’ici là. Un ultimatum qui prévoit à la fois de bloquer les pompes et d’annuler tous les accords passés, y compris avec les syndicats de pompistes.
Ecoutez Patrick Collet, le pdt du syndicat des gérants de stations-service
http://www.dailymotion.com/video/x2gka2z_entretien-patrick-collet_news

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play