Les catholiques guadeloupéens sont entrés en carême

religion
Jean-yves riocreux, évêque de guadeloupe
L'évêque de Guadeloupe aux Invalides, entouré des différentes autorités religieuses. ©KAMIL ZIHNIOGLU / POOL / AFP
Les églises de Guadeloupe étaient bondés dimanche 22 février 2015. Les catholiques guadeloupéens sont entrés de plain-pied dans la période de carême religieux. Une période de 40 jours qui symbolise la préparation de la Pâques.

Des milliers de catholiques se sont rassemblés dimanche dans les églises de l'archipel. Il s'agit pour le Diocèse de Guadeloupe de lancer ce carême œcuménique. Le carême religieux ne correspond pas au carême climatique, une saison sèche et chaude qui s'étale de janvier à mai.

Ce sont quarante jours mise en place par le christianisme à travers le monde. Quarante jours de recueillement, d'introspection, de privations, de pénitences, avec comme conclusion la semaine sainte. Les fêtes de Pâques représentent la résurrection de Jésus Christ dans la liturgie chrétienne.

La plupart des catholiques de Guadeloupe respecte cette tradition. Ecoutez ces réactions recueillies par Christelle Théophile 
 

Des réactions de paroissiens recueillies par Christelle Théophile aux Abymes

 

Le carême débute en principe le mercredi des Cendres, sauf en Guadeloupe, Martinique et Guyane. Ces trois départements français ont reçu une autorisation spéciale du Vatican pour débuter ces 40 jours le vendredi qui suit le mercredi des Cendres. C'est pour bien marquer la fin du carnaval.  
Edouard Silène, curé de l'église Saint-Michel du Raizet aux Abymes, interrogé par Christelle Théophile
 

Edouard Silène, curé de l'église Saint-Michel du Raizet aux Abymes

Dans un tweet, le Pape François souhaite que les catholiques du monde entier trouvent les “moyens concrets pour vaincre l'indifférence”.  

 

 Le message de carême du Pape François
tweet du Pape François à l'adresse des catholiques du monde entier ©Pape François @Pontifex_fr

Cette année le dimanche de Pâques tombe le 5 avril. Les catholiques guadeloupéens sont partis pour 40 jours (38 en réalité) d'intenses introspections, perturbés par le jeudi de la mi-carême et ses défilés carnavalesques en rouge et noire. Il y a aussi les élections départementales prévues les 22 et 29 mars.