Journée internationale de la femme

société
Journée internationale de la femme en Guadeloupe
Manifestation organisée ce 8 mars par l'Union des femmes guadeloupéennes place Gerty Archimède à Morne-à-l'eau ©Olivier Duflo
La journée internationale des droits de la femme, décrétée en 1975 par les Nations Unies, a été célébrée en Guadeloupe comme dans de nombreux pays à travers le monde. Tout au long du weekend, des manifestations sont déroulées aux quatre coins de l'archipel.
Journée internationale de la femme en Guadeloupe
Manifestation "Talents de femmes, parcours de femmes" organisée par le Club soroptimist Riviera sud/ Pointe-à-Pitre ©Olivier Duflo
Journée internationale de la femme en Guadeloupe
La délégation Guadeloupe du CNFPT met quinze femmes cadres à l'honneur ©Olivier Duflo
En ce 8 mars, il fallait être partout ou presque pour participer à cet élan international: au Moule, aux Saintes, à Marie-Galante, à Anse-Bertrand ou encore à Morne-à-l'eau! Là, l'Union des femmes guadeloupéennes organisait une conférence-débat sur le thème "Ré-inventer la parentalité". La manifestation s'est déroulée sur un lieu symbolique en cette journée de la femme: la place Gerty Archimèd
Journée internationale de la femme en Guadeloupe
Manifestation départementale organisée au vélodrome Amédée Detraux à Baie-Mahault ©Olivier Duflo
e. Un lieu symbolique! Gerty Archimède est la première femme avocate, députée de la Guadeloupe. Militante féministe, elle aura été la première présidente de la fédération guadeloupéenne de l'Union des femmes françaises.
L'un des objectifs premiers de cette journée internationale de la femme est de reconnaître les femmes pour leurs réalisations quelque soient leurs origines. Les femmes ont remporté de nombreuses victoires mais bien des combats restent à mener. Le thème local de cette journée était le vivre-ensemble: les hommes et les femmes de Guadeloupe relèvent le défi. La manifestation départementale  samedi au vélodrome Amédée Detraux à Gourdeliane, organisée notamment par l'association F.O.R.C.E.S et la Délégation régionale aux droits des femmes et à l'égalité, relayait ce thème autour de quatre ateliers.
Samedi aussi, ce sont huit femmes, huit talents qui ont été mis à l'honneur par le club soroptimiste Riviera sud/ Pointe-à-Pitre. Professeur de médecine, sexologue, économiste, artiste plasticienne, confiseuse, cantatrice et chanteuse lyrique: huit parcours de femmes différents et enrichissants qui sont des exemples à suivre.
En fait, les commémorations chez nous, ont commencé dès vendredi. Au Gosier, la délégation régionale du Centre nationale de la Fonction publique territoriale avait fait le choix de mettre en avant quinze femmes cadres: neuf directrices des ressources humaines et six femmes qui occupent des postes habituellement investis par des hommes.