publicité

Les tours d'eau s'organisent

Pour que les lésés ne soient pas toujours les mêmes. Le SIAEAG prône la solidarité territoriale ! Les coupures d’eau sont quotidiennes, dans l’archipel. Et, jusqu’ici, ce sont souvent les mêmes usagers qui en font les frais.

  • Nadine Fadel
  • Publié le

à partir de lundi prochain, les choses vont changer ! En tout cas pour les communes couvertes par la station de captage « Belle-Eau-Cadeau », réseau le plus étendu de l’archipel… particulièrement touché par les problèmes de déficit de distribution.
Hier (mercredi) A l’issue d’une réunion de travail, organisée au siège gosiérien du Syndicat Intercommunal d'Alimentation en Eau et d'Assainissement de la Guadeloupe -  en présence de représentants des collectivités majeures, des communautés d’agglomération et des maires concernés - décision a été prise de mettre en place des tours d’eau, faisant jouer la solidarité. 
* Leur durée : 9 heures.
* Principalement de nuit : de 21h00 à 6h00 du matin.

Et concernant, chaque jour, une zone différente.
Première concernée, lundi 16 mars : la commune de Capesterre-Belle-Eau ;
Ces coupures tournantes d’une durée de 9 heures permettront d’économiser, chaque jour, 2 100 m3 d’eau.
Rappelons aussi que, le mois dernier, la Préfecture de Guadeloupe a appelé l’ensemble de la population au civisme et à la solidarité, via une gestion économe de l’eau.

1 426 158 723

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play