Un violeur sous les verrous

justice
Véhicule suspect viol
Les gendarmes de Baie-Mahault ont mis hors d’état de nuire un prédateur sexuel présumé. L’homme serait l’auteur de plusieurs viols et agressions sexuelles commis ces derniers mois.
Le samedi 31 janvier 2015  en début de soirée , la  victime se trouve à Capesterre-Belle-Eau et rate le dernier bus pour rentrer chez elle à Baie-Mahault. Elle accepte de se faire ramener par un inconnu  conduisant une Renault Clio 3 portes, de couleur bleu claire, qui se propose avec insistance  pour lui rendre ce  service.
Chemin faisant, sur la route nationale 1 en direction de POINTE A PITRE,   celui-ci commence à lui faire subir des attouchements et devant le refus de cette dernière; il  la menace de la violer. La victime se rend compte que la poignée intérieure de la portière de son côté est cassée , rendant très difficile toute fuite. A Petit Bourg, le conducteur  quitte brusquement la route et amène sa victime sur un chemin désert la nuit menant à la  ferme Tibou. Sur place , il lui retire de force  ses vêtements et la caresse  sexuellement . Malgré la résistance acharnée de la victime,  il la pénètre plusieurs fois avec les doigt puis réussi à la pénétrer avec son sexe, après avoir tenté de l'étrangler. L'agresseur arrête son action lorsqu 'il se rend compte que la victime durant son supplice a réussi a activer un message de détresse  à ses parents grâce a une application de son téléphone portable. Pris de panique , il la ramène non loin de son domicile et l'abandonne à un carrefour à Baie-Mahault.

Les investigations des enquêteurs de la Brigade de gendarmerie de Baie-Mahault ont permis d’identifier un suspect qui a été formellement reconnu  par la victime.
Interpellé le 02 mars 2015, le suspect est passé aux aveux devant les  éléments de preuves réunis à son encontre.
Déféré  le 04 mars 2015 devant au parquet puis devant le juge d'instruction, il a été mis en examen pour la double inculpation de : Agression sexuelle en récidive et Viol sur majeur. A l'issue de son audition, il a été écroué sous mandat de dépôt au centre pénitencier de Baie-Mahault.
L ' affaire est actuellement en instruction  par un juge du TGI de Pointe-à-Pître . Les enquêteurs n'excluent pas l'idée d'un violeur en série qui aurait pu faire d'autres victimes. Le cas échéant, l'enquête permettra aussi à ces dernières de se faire connaître.
Si vous avez des informations concernant cette enquête en cours, contactez la gendarmerie de Baie-Mahault au 0590 41 14 20