L'Egalité réelle, une priorité pour l'Etat

société
Discours Hollance MACTe
©F. TROUPE
Lors de son déplacement chez nous, le chef de l’Etat a annoncé la mise en œuvre d’une loi sur l’égalité réelle entre l’Outre-mer et l’Hexagone. Une annonce applaudie...
François Hollande souhaite voir l'Outre-mer atteindre le niveau de développement et de richesse existant outre-atlantique. D'où la mise en oeuvre d'une loi dont l’ambition serait de gommer les inégalités en matière de revenu par habitant, d’emploi et de pauvreté, ou encore d’accès au logement, de mise en œuvre de politiques de santé publique et de mise à niveau des infrastructures dans chaque territoire. "Une loi sur l’égalité réelle devra en poser les principes et l’État devra parvenir dans un délai raisonnable, sans doute plusieurs années, à atteindre cet objectif", a précisé le Président lors de son discours.


Une annonce satisfaisante pour Patrick Karam, Président du CREFOM (Conseil représentatif des Français d'Outre-mer), qui avait déjà interpellé le Président de la République sur cette question. Selon lui, l'Outre-mer est en retard sur tous les indicateurs. Une situation alarmante dont il avait déjà fait l'exposé à François Hollande l'an dernier, lors du dîner de l'organisation. Mais cette loi est attendue depuis plus de sept ans. Une égalité réelle voulue par tous, avec des modalités bien particulières. 

L'ancien ministre des Outre-mer et actuel Président de région, Victorin Lurel, aura pour mission parlementaire de définir les contours de ce futur texte de loi.