Disparition de Rebecca : Une fugue ?

disparition
Girophare police
La mère et la grand-mère de la jeune fille, qui n'a pas donné signe de vie depuis vendredi dernier, espèrent qu'elle rentrera bientôt à la maison. 
4 jours d'inquiétude... Et 4 jours de questions pour la famille de Rebecca Komla-Soukha, sans nouvelle de la jeune fille depuis vendredi, un peu avant 7 heures du matin.

Une famille inquiète

Vendredi, sa mère la dépose afin qu'elle qu'elle prenne un bus pour se rendre au Lycée Carnot, où elle étudie. Rebecca lui demande alors de venir la récupérer une heure trente plus tard, après son examen. 
Arrivée en avance, Jeannie Komla attend sa fille en vain... Rebecca n'est jamais ressortie du lycée. La journée passe, sans signe de l'adolescente... Sa mère prévient la police le soir même. Depuis, c'est l'angoisse...
D'autant plus que de nombreuses rumeurs circulent sur les réseaux sociaux. Selon certains éléments recueillis par la mère de Rebecca, la jeune aurait été récupérée par deux copines, à Saint-John Perse, à Pointe-à-Pitre, le vendredi matin. Elle aurait également été aperçue dans un salon de coiffure, à Chazeau, aux Abymes, toujours en compagnie des deux autres jeunes filles. 
Deux camarades qui auraient une mauvaise influence sur Rebecca, selon sa famille. 
Une famille qui, rongée par l'inquiétude, a décidé de lui lancer un appel à la radio. Sa grand-mère, Jeanne Lambert, interrogée par Pascal Pétrine, lui demande de rentrer à la maison.

Grand-mère Rebecca


Plusieurs fugues ?

Des avis de recherche figurent sur les réseaux sociaux. On y parle de fugue. Un scénario privilégié par plusieurs proches qui espèrent que l'adolescente rejoindra bientôt le domicile familial. Scénario également retenu par le procureur de Pointe-à-Pitre. La jeune fille aurait été entendue aujourd'hui par les policiers. Elle n'en serait pas à sa première fugue. Des problèmes relationnels avec sa mère auraient été évoqués. Pour l'heure, aucune procédure particulière n'a été déclenchée. Une fugue n'entraîne pas le déclenchement du dispositif relatif à une disparition inquiétante.