Commémoration symbolique au Mémorial ACTe

esclavage
Commémoration Abolition esclavage Mémorial ACTe
©c. martial
Ils étaient plusieurs centaines, hier, au Mémorial ACTe, venus célébrer l'abolition de l'esclavage. Une premiere, au centre caribéen de mémoire et d'expression de la traite négrière et de l'esclavage. 
Commémoration symbolique au Mémorial ACTe, hier... 
Symbolique dans les actes... Une gerbe de fleurs a été lancée à la mer, par plusieurs officiels, parmi lesquels, le préfet, Jacques Billant, Victorin Lurel, président de Région et Josette Borel-Lincertin, présidente du Conseil départemental ou Jacques Bangou, maire de Pointe-à-Pitre. Des fleurs comme une salutation à nos aïeux. 

Lâcher de gerbe
©O. DUFLO

Vient ensuite l'évocation aux ancêtres... Georges Lawson Body, enseignant chercheur, à travers différentes chansons et offrandes, invite les peuples rebelles à se joindre à cette célébration. 

Evocation aïeux
©O. DUFLO

Une célébration empreinte d'émotion, lors de la lecture de la déclaration sur la traite négrière et l'esclavage, écrite par Edouard Glissant, Patrick Chamoiseau et Wole Soyinka. Un texte fort qui a ému l'assistance. 
Assistance qui a pu également apprécier les rythmes des tambours croisés, venus de Martinique, de Guyane, de la Réunion, de Mayotte, d'Haïti et de chez nous. Des départements et pays qui ont connu l'esclavage, et qui, à travers une histoire commune se retrouve. 

Tambours
©O. DUFLO