Les tours d'eau s'intensifient

eau potable
eau robinet
La situation ne va pas s'améliorer pour les usagers du S.I.A.E.A.G... Le syndicat intercommunal d'alimentation en eau et d'assainissement de la Guadeloupe a pris la décision de durcir les coupures d'eau tournantes qui passeront ce jeudi, de 9 heures à 24 heures...  
Mauvaise nouvelle pour les usagers du S.I.A.E.A.G... Les tours d'eau, qu'ils ne connaissent déjà que trop bien seront intensifiés à partir de ce jeudi. 
Depuis plus d'un mois, les habitants de plusieurs communes du département doivent s'organiser afin de pallier ces coupures quotidiennes. Ils devront désormais faire face à des coupures rallongées, de 24 heures... De midi à midi. 
La décision redoutée, mais pas inattendue a été annoncée par Laurent Bernier, président du S.I.A.E.A.G., hier, lors d'une conférence de presse du syndicat. Une décision difficile, prise en raison de la sécheresse que connaît actuellement l'archipel. Le mois de mai a été l'un des plus secs depuis 1952. Conséquence de ce temps, la baisse de production de l'usine de Belle-Eau-Cadeau, à Capesterre Belle-Eau nécessitant un renforcement des mesures. "Nous perdons près d'un tiers en matière de production, près de 5500 mètres cube d'eau jour et par conséquent, les tours d'eau que nous effectuons ne permettaient de récupérer que 2000 mètres cube" a expliqué Laurent Bernier. 

La Guadeloupe doit avoir de l'eau. Les Guadeloupéens nous le réclament. Ces appels au secours doivent nécessiter des décisions fortes, contraignantes,peut-être exaspérantes pour ceux qui ont de l'eau au quotidien, mais le jeu de la solidarité doit être mené. L. Bernier

L'espoir viendrait peut-être de l'usine du Moule

Mais ce contexte pourrait s'améliorer dès la fin du mois de juillet, avec la mise en service d'une nouvelle unité de production d'eau au Moule.
"Si nous comptons l'usine de production du Moule qui sera en service, c'est 6000 mètres cube d'eau jour qui seront réinjectés dans

le dispositif et qui permettront à la canalisation principale de souffler un petit peu, pour mieux alimenter les parties les plus exposées
" espère le président du S.IA.E.A.G.
En attendant de savoir si ces restrictions produiront les effets escomptés, les habitants des communes concernées devront faire face au mieux, à ce renforcement des tours d'eau et prendre leur mal en patience. En espérant que la météo soit plus coopérative. Ce nouveau dispositif est prévu jusqu'au 19 juillet prochain. 

Les 10 communes concernées par ces coupures d'eau tournantes de 24 heures :
Les Abymes, le Gosier, Sainte-Anne, le Moule, Saint-François, la Désirade, Terre-de-Haut, Terre-de-Bas, Capesterre Belle-Eau, Goyave. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live