Consultant ambiance cocotiers

tour cycliste de guadeloupe
Philibert Moueza
©Guadeloupe 1ère
Réunion de crise au départ de la 3ème étape du Tour Cycliste, à Gourbeyre.
Le Président du Comité Régional de Cyclisme, Philibert MOUEZA, et son entourage ont fait savoir leur exaspération, suite aux propos tenus la veille par le consultant d’une  radio privée Luc LEBLANC.

Les organisateurs de la petite boucle locale reprochent à l’ancien coureur cycliste professionnel d’avoir émis des doutes sans motifs, à l’antenne, sur la performance de Boris CARENE, lors de la 2ème étape. Trop c’est trop affirme-t-on ! Le même consultant aurait déjà qualifié le tour de « tour de m… » On imagine mal une même liberté de langage dans l’hexagone.

Philibert MOUEZA estime que ces qualificatifs injurieux ne sont pas tolérables. Le trublion verbal échappe pourtant à la sanction suprême qu’eut été l’exclusion du dispositif de couverture. Il s’est néanmoins engagé à présenter des excuses officielles.

Nul doute que la renommée et les faits d’armes mémorables de cet ancien forçat du Tour de France ont influencé cette issue clémente.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live