guadeloupe
info locale

Economie: réactions aux déclarations du 1er Ministre

économie
l'entrée de Houelbourg- jarry.jpeg
L'entrée de Houelbourg, à Jarry ©cc-by jarrycafé
Les réactions sont diverses après les annonces de Manuel Valls, le premier ministre. Hier, à Paris, à l'hôtel Matignon, le chef du gouvernement à fait plusieurs déclarations dans le domaine économique, social. Manuel Valls affirme que l'Etat sera de retour dans les territoires ultramarins. 

Cette réunion est une première sous la mandature de François Hollande. 22 ministres et secrétaires d'Etat étaient présents autour de Manuel Valls. Objectif: ne pas oublier les Outremers dans leurs décisions. 
Le chef du gouvernement a fait plusieurs déclarations notamment concernant le logement social, avec une simplification des procédures pour les bailleurs sociaux et une consolidation des aides à la défiscalisation.

En Guadeloupe, les déclarations d’hier de Manuel Valls sont diversement appréciées. Dans un communiqué, l’UDE Medef se réjouis dans un premier temps d’une plus forte implication de l’Etat dans les différentes collectivités et territoires d'Outre-mer.

Pour le reste des annonces, l’union des entreprises de Guadeloupe dit attendre des actes après les paroles. L’UDE Medef dénonce les rabotages dans les projets de lois de finances successifs qui ont touché nos régions, et l'archipel guadeloupéen en particulier. 
Autre son de cloche, celui de l'Armos, l'association régionale des maîtres d'ouvrage sociaux. Les bailleurs sociaux sont satisfaits de la volonté du chef du gouvernement de simplifier les démarches auprès des administrations des finances. 
Il y a quelques semaines, l'Armos a tiré la sonnette d’alarme 1300 logements sont en souffrance dans le département, faute d'agréments délivrés par Bercy, le ministère des finances et du budget. Manuel Valls a même annoncé qu'un groupe de travail, avec ces bailleurs sociaux, doit se réunir avant la fin novembre. L'objectif, trouver des solutions rapides. 
 

L'Armos se félicite des déclarations du 1er ministre, Manuel Valls sur le logement social



La situation reste toujours aussi préoccupante sur le terrain pour ces professionnels. Après avoir alerté les élus locaux, et notamment les parlementaires ils ont mis en avant la cohésion sociale de la Guadeloupe. Nombre de demandeurs sont toujours sur liste d'attente pour obtenir un logement social. 
 

La situation du logement social en Guadeloupe est préoccupante


Côté politique, George Pau Langevin, la ministre des outre-mer s'est félicité des déclarations du 1er ministre. Manuel Valls a aussi souhaiter que le gouvernement renforce les aides fiscales à l'investissement outre-mer. Une révision du règlement général d'exemption par catégorie, après des discussions entamées avec la commission européenne. Le gouvernement agit enfin, selon Laurent Bernier, le secrétaire départemental des Républicains, par ailleurs candidat tête de liste déclaré aux régionales de décembre prochain en Guadeloupe. 
 

Les déclarations de Manuel Valls au crible de Laurent Bernier, le secrétaire départemental des Républicains en Guadeloupe

La France, deuxième pays au monde en terme de surface maritime, grâce aux outre-mer, doit aussi protéger cet espace selon Manuel Valls. Une protection qui va de l'environnement, aux flux migratoires. Une affirmation de la "souveraineté nationale" selon le premier ministre. 


Vous pouvez lire le compte rendu des services du premier ministre: 
 

Les annonces du Premier Ministre concernant les outre-mer

 

Publicité