guadeloupe
info locale

Le XVIIIème Congrès de Gynécologie-Obstétrique met l'accent sur les Fibromes

santé
Le Fibrome
Le 18ème congrès de Gynécologie-obstétrique débute demain en Guadeloupe. Il doit réunir à partir pendant 3 jours, les professionnels de périnatalité des  3 DFA, mais aussi de l'hexagone et de côte d'ivoire. Avec entre autre thèmes le traitement spécifique des fibromes
Ce n'est pas un hasard si le traitement des fibromes sera cette année au coeur des entretiens organisés au cours de ce 18ème Congrès de Gynécologie-Obstétrique et de Périnatalogie. Les fibromes sont particulièrement fréquents dans notre région entraînant souvent un risque de stérilité lorsqu'ils sont mal pris en charge.
La chirurgie reste l'une des principales solutions pour venir à bout de cette pathologie. Les spécialistes se battent au quotidien pour trouver les véritables causes de la recrudescence de cette maladie qui peut générer parfois de gros problèmes de fertilité.
Fibrome utérin

Ce thème qui sera abordé jeudi fera partie d'un programme très riche avec, dés la première journée, des discussions et des conférences autour de la prévention et la prise en charge des hémorragies du post-partum (après l'accouchement), et la chirugie pédiatrique le vendredi. 

Voir : 

Voir aussi : L'Entretien accordé par le Professeur Janky à Guadeloupe 1ère 
 

 

 
Environ 30 % des fibromes utérins entraînent des symptômes. Ceux-ci varient selon la taille des fibromes, leur type, leur nombre et leur localisation.

Les termes "fibrome" et "myome"sont synonymes. Un utérus dit polymyomateux signifie qu'il est porteur de plusieurs fibromes.
Un fibrome de l'utérus est une tumeur bénigne développée à partir du muscle utérin (myomètre) et du tissu fibreux de l'utérus. Les fibromes sont sous l'influence des hormones féminines.
Les fibromes forment des masses plus ou moins arrondies ; il existe trois localisations principales par rapport à la paroi de l'utérus :
- Fibrome sous-muqueux : il fait saillie dans la cavité de l'utérus. Il est responsable de saignements et d'infertilité;
- Fibrome interstitiel : il est enchâssé dans le muscle utérin. Il peut donner des douleurs, des pesanteurs, une infertilité...
- Fibrome sous-séreux : il fait saillie à l'extérieur de l'utérus. Il peut donner des douleurs et des pesanteurs.

Les signes de la présence de fibromes : 

- Des saignements menstruels abondants et prolongés (ménorragie).
- Des saignements en dehors des règles (métrorragies)
- Des pertes vaginales comme de l’eau (hydrorrhée)
- Des douleurs dans le ventre ou au bas du dos.
- Une envie fréquente d’uriner si le fibrome exerce une pression sur la vessie.
- Une distorsion ou un gonflement du bas-ventre.
- Des douleurs durant les relations sexuelles.
- Une infertilité ou des fausses couches répétées.
- Une constipation si le fibrome comprime le gros intestin ou le rectum.
- Des troubles au moment de l’accouchement ou de la délivrance (expulsion du placenta). Un fibrome volumineux peut par exemple entraîner une césarienne s’il bloque le passage empêchant l’expulsion de l’enfant.
Publicité