Parler des attentats, un casse-tête pour les parents et pour l'Education Nationale

sécurité
Attentats de Paris : la nuit d’angoisse d’Annick, aide-soignante antillaise des hôpitaux de Paris
Le SAMU évacue vers les hôpitaux de Paris les victimes de la rue Charonne, vendredi soir. ©PIERRE CONSTANT / AFP
Avec ces attentats à Paris, de nombreuses images se sont succédées sur les écrans. Des images choc diffusées, des pages spéciales en boucle dans les médias... Autant d'information qu'il faut pouvoir expliquer aux jeunes et les mettre à leur portée.  
Hier matin les élèves reprenaient les chemins de l'école... Question : Comment ont il perçu ces attentats, Quel a été le discours des professeurs ? L'exemple et le témoignage des élèves du collège du Raizet aux Abymes, lors du lancement de la semaine Ecole-Entreprise. Le recteur de l'Académie, Camille Galap était présent...

Comment en parler aux enfants? C'est donc la question qui taraude les parents depuis vendredi soir…Trouver les mots pour expliquer cette nuit, sans traumatiser les plus petits, n'est pas chose simple. Quels mots choisir ou éviter ?  De quelle façon les rassurer ? Éléments de réponse :


Au lycée Baimbridge, la maison du lycéen a fait preuve d'initiative.. ils ont tenu à mettre en place un mur d'expression..On y laisse un mot, un dessin pour exprimer ses émotions