guadeloupe
info locale

Les DOM ont peu recours au surendettement malgré une situation économique fragile

consommation
Rue Frébault
L'Institut d'émission des départements d'outre-mer (IEDOM) vient de publier une étude analysant le profil des ménages surendettés dans les Départements d’outre-mer, une étude réalisée l'an dernier .
En 2014, les ménages en situation de surendettement dans les DOM sont essentiellement composés de personnes vivant seules (célibataires, séparés, divorcés ou veufs) et n’ayant personne à charge. Les personnes surendettées rencontrent généralement des difficultés d’ordre professionnel : plus de la moitié sont au chômage ou sans activité professionnelle. Elles sont majoritairement locataires de leur logement (60 %).
 
La plupart des ménages surendettés ont des ressources mensuelles inférieures ou égales à 2 000 euros. Plus d’un dossier sur deux traités par l’IEDOM est même caractérisé par une absence totale de capacité de remboursement, après imputation du loyer et des charges courantes.
 
À l’instar de la métropole, l’endettement des ménages est de nature mixte, combinant à la fois des dettes financières et des arriérés de charges courantes. Les dettes financières, qui recouvrent notamment les dettes sur crédits immobiliers, les dettes sur crédits à la consommation ainsi que les découverts et dépassements, représentent 76 % de l’endettement global. Les dettes de charges courantes, présentes dans plus de 85 % des dossiers de surendettement, correspondent pour leur part à 13 % de la valeur totale des dettes.
 
En 2014, l’endettement par dossier est orienté à la hausse (+ 6 %) et s’établit à 41 000 euros en moyenne. Autre évolution notable : la part de l’endettement au titre des crédits à la consommation recule de 41% en 2013 à 37 % en 2014, soit une diminution de 4 points en un an.
 
Bien que la situation économique et sociale soit globalement plus difficile dans les DOM qu’en métropole, le taux de recours à la procédure de surendettement par habitant dans ces départements y est notablement plus faible.

Pour retrouver l'ensemble de l'étude : 
http://www.iedom.fr/IMG/pdf/note_ie_surendettement_des_menages_dans_les_dom_enquete_typologique_2014.pdf
Surendettement en Guadeloupe :

* 305 dossiers déposés
* 281 personnes surendettées (0,93 dossier pour 1 000 habitants)
* Endettement moyen : 65 054 euros

Indicateurs socioéconomiques :

* Population : 403 750 habitants
* Taux de chômage : 26,2 %
* RSA : 46 547 bénéficiaires
* PIB par habitant : 20 072 euros
* Taux de pauvreté (proportion d’individus dont le niveau de vie est inférieur à 993 euros) : 12,5 %
Publicité