Journée mondiale de lutte contre le cancer

santé
Au lendemain de cette journée, on peut souligner que, selon un rapport de l’Institut National du Cancer et de l'Institut de Veille Sanitaire, les malades vivent plus longtemps après un des trois cancers les plus fréquents, la prostate, le sein ou le côlon-rectum. 5 ans voire 10 ans après le diagnostic. Pour le cancer du poumon, le 4ème cancer le plus fréquent en France, les progrès restent limités.
En Guadeloupe, il y a 1 500 nouveaux cas de cancers détectés par an. 600 cas de cancers de la prostate, en moyenne 200 cancers du sein, 200 pour le colon et 500 pour les autres cancers.
Des cancers plus nombreux mais pour qui l’espérance de vie augmente.
La ligue contre le cancer section Guadeloupe insistent sur le dépistage précoce. Une manière de mieux prendre en charge le traitement. Le slogan retenu cette année : « nous pouvons, je peux ».