27 mai 1848 : Commémorations multiples pour marquer ce jour de l'histoire de la Guadeloupe

commémorations
Jaden an nou
Cette année, et en raison de la crise sanitaire du Covid 19, les commémorations de l’abolition de l’esclavage chez nous, en ce 27 mai, sont, de fait, particulièrement perturbées. De nombreuses manifestations ont dû être annulées. D’autres ont changé de forme et se sont adaptées à la crise.
Ce mercredi, le Mémorial ACTe propose à la population entre 9h et 21h, des projections et des débats autour de cette date du 27 mai et de notre histoire avec pour base la notion de ‘’jardin créole’’.
Nouvelles technologies et Mémoire, c’est le parti pris de cette année pour le MACTe.
Notre jardin, notre mémoire. Notre mémoire, notre jardin… Le Mémorial ACTe a basé cette commémoration du 27 mai sur un élément important de notre culture. Le jardin créole, comme espace de transmission de savoirs, d’une histoire partagée ou encore comme un espace de liberté pour les esclaves.
Mémorial ACTe et Bateaux
©FJO.

Le jardin créole expliqué par écran interposé. Le MACTe a dû s’adapter  aux conditions sanitaires. Le choix des nouvelles technologies s’est imposé de lui-même.
Laurella Rinçon est la directrice Générale du MACTe

Laurella Rinçon, directrice Générale du MACTe

Laurella Rinçon directrice Générale du Macte
Laurella Rinçon
VOIR AUSSI :
©guadeloupe


"Fanm doubout" et ‘’Karavann pou libèté’’

Des projections en plein air, des live internet entre 9h et 21h… Cette journée du 27 mai aura sans doute une saveur particulière, chez nous. Cependant, cette pandémie mondiale, n’arrêtera ni l’histoire, ni la Mémoire de Guadeloupe
 
La mémoire

 Et toujours en direct sur les réseaux sociaux, ce mercredi, la Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage propose un live Facebook autour du thème ‘’Fanm Doubout’’. Des échanges avec des intervenants et des performances d’artistes sont ainsi prévus. Début du direct à 11H (heure de Guadeloupe) sur la page Facebook de la Fondation pour la Mémoire de l’esclavage.
Manifeste LKP
‘’Fè mémwa maché fè konsyans vansé’’ …
Plusieurs caravanes sont  organisées aux 4 coins de Guadeloupe, ce mercredi. Le collectif LKP appelle population et sympathisants, à marcher, en ce 27 mai 2020.
Marcher pour la mémoire mais aussi pour la liberté.
‘’Karavann pou libèté’’ ce sont 5 caravanes au départ de Gosier, Morne à l’Eau, Lamentin, Capesterre et Saint Claude.
Des marches pour le souvenir mais aussi pour la lutte et le combat pour la dignité du peuple guadeloupéen.
Le Lyannaj Kont Pwofitasyion qui appelle chacun à respecter les consignes sanitaires. Tous les marcheurs devront être munis de masques et les distances devront être respectées.
Départs prévus entre 7h et 8h

Gaby Clavier UTS UGTG

 
Karavann pou libèté
©J-M. Mavounzy
Les Outre-mer en continu
Accéder au live