73 nouveaux cas en Guadeloupe cette semaine, l'épidémie est toujours stable

coronavirus
Point covid ARS semaine 3 2021
©Christelle Théophile

L'épidémie de Covid19 en Guadeloupe semble relativement sous contrôle, selon le dernier point hebdomadaire de la préfecture et de l'agence régionale de santé tenu ce mardi 2 février 2021.

En Guadeloupe, pour la semaine du 25 janvier, les autorités sanitaires ont recensé 73 nouveaux cas de Covid-19 contre 85 la semaine précédente. Lorsqu'on ajoute à ce chiffre, les tests positifs de Guadeloupéens dans l'Hexagone à l'occasion d'un déplacement, on passe à 112 cas cumulés.

Cinq personnes sont entrées directement en réanimation au CHUG, 1 au CHBT. Neuf patients sont encore entre les mains des médecins des différents établissement médicaux de l'archipel et 31 ont été pris en charge par la médecine de ville. 4 clusters sont en cours d'investigation cette semaine, dont un nouveau concerne le milieu scolaire. Un homme de 75 ans n'a pas survécu à sa contamination.

Alexandre Rochatte Préfet de Région

La Guadeloupe est encore protégée de l'apparition des variants qui inquiètent en ce moment les gouvernements internationaux.

Prudence et distanciation

Stabilité cette semaine encore, malgré une circulation active du virus comme le témoignent les indicateurs de l'épidémie encore assez largement au-dessus des seuils d'alerte. Alexandre Rochatte, s'est montré particulièrement concerné par l'émergence, pas si loin de nos côtes, de cas positifs liés aux variants.

Pour l'heure, la Guadeloupe et les îles du Nord sont relativement épargnées, et afin que cela perdure, le préfet demande une prudence et une attention renouvelée notamment par une un plus grand respect de la distanciation sociale, du port du masque et bien sûr le respect d'une septaine d'isolement pour ceux qui entrent sur le territoire.

La campagne de vaccination continue avec pour cibles principales les soignants, les personnes de plus de 75 ans, les personnes souffrant de maladies chroniques et enfin les personnes de plus de 65 ans volontaires. À ce jour, on compte près de 2330 personnes ayant reçu la première injection du vaccin.

Patrick Saint- Martin, Directeur de la veille sanitaire à l’ARS