A Terre-de-Haut, en plein confinement, le temps semble s'être arrêté

coronavirus
Terre-de-Haut confinement
©Thierry Philippe
Après un mois de confinement, Terre-de-Haut, l'île rythmée en temps normal par les visites des touristes et des locaux à la recherche d'un hâvre de paix, est presque en totale léthargie. La population s'occupe au quotidien au mieux. Une habitante témoigne.
Depuis un mois, la France est soumise au confinement. Aucune territoire français n'y a échappé... Et dans l'archipel, la vie est rythmée par l'attente et les soirées autorisées... Y compris à Terre-de-Haut, où les journées paraissent parfois longues. 
 

Des choix limités pour s'occuper 

Île touristique par excellence, Terre-De-Haut est comme figée. Le temps semble s'être arrêté dans les rues des 20 quartiers de l'île.
Un mois que sa population de près de 1600 habitants est confinée. Difficile pour celle-ci de faire passer le temps. Une fois les tâches de routines effectuées, pour sortir du train train quotidien, les choix sont limités. Grazziella et René Foy ont décidé d'entamer un projet, la peinture de leur maison.
Il y a le sport, bien sur, qui entre dans l'arsenal des activités pour "tuer le temps" ainsi que le petit jardin créole. Mais, l'aide portée à un parent âgé demeure la priorité des priorités.
Ainsi va la vie à Terre-de-Haut depuis le début du confinement. En attendant, la nature s'épanouit pour offrir, dès le retour à la normale, ses charmes aux milliers de visiteurs qui prendront d'assaut rues et sites de l'île touristique.
Terre-de-Haut confinement
©Thierry Philippe
Terre-de-Haut confinement
©Thierry Philippe
Les Outre-mer en continu
Accéder au live