Aéroport Guadeloupe - Pôle Caraïbes : recul de 55% du trafic passagers

transports
Arrivée en Guadeloupe, Pôle Caraïbes 29 juin 2021
©J-M. Mavounzy
Entre Janvier et Septembre 2021, le trafic passagers de l'aéroport "Guadeloupe - Pôle Caraïbes" a reculé de 55%, par rapport à la même période en 2019, année de référence d'avant la crise Covid. La saison estivale, qui avait commencé sur les chapeaux de roues, a été durement touchée par la 4e vague.

862.496 passagers ont fréquenté l’aéroport "Guadeloupe - Pôle Caraïbes", entre janvier et septembre 2021.
Ce nombre, comparé à celui enregistré en 2019 (année de référence, car antérieure à la crise Covid) est en chute de près de 55% et d'environ 15%, par rapport à 2020.
Ainsi, en l'espace de deux ans, le site a perdu plus d'un million de voyageurs.

Une baisse globale mais nuancée, d'un réseau à l'autre

Le réseau régional (échanges avec les îles du Nord, la Martinique et la Guyane), à lui seul, a perdu 53% de son trafic avant Covid.
L’analyse du troisième trimestre 2021 montre que le trafic sur l'axe Paris/Pointe-à-Pite a connu une chute de seulement 13%, limitée par la venue de vacanciers de l'Hexagone, à la faveur de la fermeture des frontières d’autres destinations.
Les fréquentations des lignes vers les îles de la Caraïbe (hors Antilles Françaises) et l’Amérique du Nord sont encore très faibles ; les deux réseaux affichent des replis similaires, autour de 80%.

La responsable toute désignée : la Covid-19

Pourtant, en juin dernier, tous les voyants étaient au vert. Le trafic semblait reprendre des couleurs ; ce qui s'est confirmé en juillet, par de très bons résultats.
Mais la violente quatrième vague de l'épidémie de coronavirus et la remise sous cloche de l'archipel ont stoppé brutalement la saison estivale, si prometteuse.

Et, malgré la levée progressive des mesures restrictives, sur le territoire, par la préfecture, la Société aéroportuaire gestionnaire de l'infrastructure n'est guère optimiste, pour le dernier trimestre de l'année en cours.