Affaire David Vincent : la peur

faits divers
les Assises de GUADELOUPE

Coup de théâtre, hier, mercredi 9 juin, à la Cour d'assises de Basse-Terre. Les meurtriers présumés de David Vincent reconnaissent avoir tué le loueur de voiture mais innocentent les commanditaires présumés.

Le procès s’acheminait tranquillement vers sa conclusion jusqu'au moment de l’étude des faits. Pour mémoire, la victime, David Vincent, un homme de 45 ans, loueur de voitures et père de cinq enfants, a été abattu à son domicile par des individus qui s’étaient introduits dans sa villa, en vue de commettre un cambriolage… Un coup de feu est parti, blessant mortellement le père de famille.

Ils sont 4 assis dans le box de l'accusation. Kurel Blombou et Yann Destain, tous deux âgés de 20 ans sont poursuivis pour vol avec violence ayant entrainé la mort. Jean-Marc Lavinier, 28 ans et Jessy Galle, 29 ans, le sont pour complicité.

Mais coup de théâtre ! Les deux plus jeunes, Kurel Blombou et Yann Destain, les deux jeunes assassins de David Vincent reconnaissent avoir tué le loueur de voiture le 16 janvier 2019. Mais innocentent leurs aînés… Une question : qu’est-ce qui leur a fait si peur ?

A écouter le reportage de Ronan Ponnet

L'affaire David Vincent