Affaire des lampadaires : José Toribio condamné à 6 mois de prison avec sursis

justice
lampadaire
©Storyblocks

La Cour d'appel de Basse-Terre n'a pas contredit le jugement du tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre rendu le 26 avril 2018. José Toribio a été condamné à 6 mois de prison avec sursis assortis de 20 000 euros d'amende pour sa responsabilité dans l'affaire des lampadaires solaires.

L’arrêt de la cour d’appel de Basse-Terre signe, selon toutes évidences, la fin de la carrière politique de José Toribio. Les magistrats confirment presque totalement le jugement de 1ère instance du tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre rendu le 26 avril 2018. Il s’agit de l’affaire dite des lampadaires solaires

L’ancien maire du Lamentin se voit condamné à 6 mois de prison avec sursis, 20 000 euros d’amende. En revanche, l’interdiction d’exercer toute fonction publique est ramenée de 10 à 5 ans.

Sur l’action civile, là encore les magistrats confirment la plupart des décisions prises en première instance. Et notamment la constitution de partie civile de la commune du Lamentin. Conséquence, l’ancien secrétaire général du Parti Socialiste Guadeloupéen  se voit condamné à verser à la commune la somme de 754 145 euros et 34 centimes au titre du préjudice matériel.

Contacté, José Toribio, se réserve le droit de s'exprimer dans l'attente de la copie du l'arrêt de la Cour d'Appel de Basse-Terre. Jocelyn Sapotille, le maire actuel de la commune du Lamentin, lui, n’a pas souhaité faire de commentaires, .

Les Outre-mer en continu
Accéder au live