Les agents du Siaeag obtiennent la garantie du maintien de leur salaire jusqu'à décembre

social
protocole de suspension de conflit Siaeag
©Christelle Théophile
Alors que les agents du Siaeag ont entamé une grève illimitée à compter de ce mardi, un réunion a été convoquée par la Région au Vélodrome de Gourdeliane, à Baie-Mahault afin de fournir des réponses aux salariés dont le règlement des salaires n'est plus assuré. Un accord de 12M d'euros a été signé.
Après plus de 8 heures de discussions, plusieurs désaccords et suspensions de séance, un protocole de suspension de conflit a été signé : les salariés du Siaeag ont la garantie du maintien de leur salaire grâce à la création d'un fonds d'urgence pour garantir les salaires pendant la période transitoire jusqu'à la création de la nouvelle structure de gestion de l'eau. La région et le Département y participeront à hauteur d'un tiers chacun et le dernier tiers sera financé par les EPCI.
 

Un fonds d'aide évalué à 12 M d'euros

Le montant du fonds est évalué à 12 millions d'euros afin de financer les rémunération et les coûts de fonctionnement. 

Un financement qui pourra être réalisé grâce à la reprise de la facturation et du recouvrement, "de nature à permettre un montant de recettes de l’ordre d’un million d’euros par mois à partir du mois d’octobre "

Les créances notamment publiques, détenues par le SIAEAG dans ses comptes, excèdant ce besoin de trésorerie, les signataires se sont accordés afin que chaque institution débitrice signataire – CAGSC, Cap Excellence et Eau d’Excellence, RENOC, Communes du Gosier, de Petit-Bourg, de Saint-François, Sainte-Anne -  procède durant cette période, au versement de montants identifiés.
 
La Région, le Département, et les EPCI s'engagent
  • à ce qu’au moins un quart du montant global (7,856 M€) soit versé chaque mois à compter du 1er août ;
  • à régler à compter du 1er août, le montant des nouvelles factures dûes au SIAEAG ;
  • à poursuivre les travaux de création de la structure unique en associant les syndicats et les associations d’usagers agréées, dans les meilleurs délais 

Siaeag - Protocole d'accord de suspension de conflit


La rencontre avec l'intersyndicale du Siaeag, les EPCI et le Département  a été initiée par la Région suite au vote par les salariés du Siaeag d'une grève illimitée à compter d'aujourd'hui. 
Ils l'avaient annoncé suite à la réunion organisée par Cédric Cornet mercredi dernier en présence de 3 EPCI, la Région et le Département et qui avait abouti à la signature d'une motion actant de la création d'un syndicat mixte ouvert (en lieu et place du syndicat unique). 

Cependant, aucune réponse n'avait été apportée au sort des 250 salariés du Siaeag, qui doit disparaître et laisser place à ce syndicat mixte ouvert ou à une autre structure décidée par l'Etat. 

La question du syndicat et de ses contours n'a pas été évoquée, seule la situation sociale a été abordée
L'Etat, convié à la rencontre, était absent. 
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live