Air Belgium conseille à ses passagers de reporter leurs vacances aux Antilles

coronavirus
Photo OK validée par la compagnie Air Belgium - 15/12/2020

Face à la mise en oeuvre, par les préfectures de Guadeloupe et Martinique des nouvelles règles sanitaires, la compagnie Air Belgium conseille aux voyageurs devant se rendre dans les îles prochainement de reporter leur départ, dans un communiqué publié lundi 18 janvier.

Les dernières mesures sanitaires renforçant les conditions d'entrée en Guadeloupe et en Martinique ont des conséquences pour les voyageurs et les compagnies aériennes. A l'instar d'Air Belgium qui, dans un communiqué, recommande à ses passagers devant se rendre aux Antilles de reporter leur départ. 

Les vols assurés au moins jusqu'au 22 janvier

Annoncé en fin de semaine dernière, le renforcement des mesures sanitaires décidé conjointement par les préfectures de Guadeloupe, Martinique et Guyane est entré en vigueur ce lundi 18 janvier. Des règles sanitaires destinées à prévenir nos régions face à la circulation des variants de la Covid-19, considérés comme hautement contagieux. Désormais, en plus de présenter un test PCR négatif, réalisé dans les 72 heures avant leur départ, les passagers doivent observer une période d'isolement de 7 jours. Ce délai passé, un second test sera réalisé. 

La compagnie aérienne Air Belgium met en garde les voyageurs, indiquant même que ces nouvelles mesures pourraient être à nouveau renforcées dans les prochains jours. Ainsi, jusqu'au 22 janvier, les vols au départ de Charleroi pour la Guadeloupe et la Martinique seront assurés normalement. A partir de cette date, moins de certitudes... "Nous attendons une confirmation des préfectures locales nous indiquant si nos vols doivent être momentanément suspendus à partir du 23 janvier 2021" précise la compagnie. Avant de conseiller aux passagers qui devraient prendre l'avion à partir du 26 janvier, "de reporter leurs dates de voyage à une date ultérieure, s’ils n’ont pas de motifs impérieux justifiant un déplacement vers les Antilles". Report sans frais et pouvant être fait dans un délai d’un an à compter de leurs dates initiales de voyage. "Pour ceux dont le voyage est justifié par des motifs impérieux, et dans l’hypothèse où nous ne serions pas autorisés à effectuer nos vols, une solution de réacheminement via une autre compagnie sera proposée si possible aux mêmes dates" prévient Air Belgium.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live