publicité

L'Algaclean, nouvelle solution contre les sargasses

La Région est intéressée par l’Algaclean, un engin capable d’avaler les algues sargasses en grande quantité en mer et sur terre. Reste maintenant à finaliser le mode d’exploitation et le plan de financement de cet outil, dont le coût est estimé à 1,5 million d'euros.

 

© PB
© PB
  • Sébastien Gilles
  • Publié le
La Région Guadeloupe est sur le point de faire l’acquisition d’un dispositif de pompage des algues brunes en mer.
 

Une réelle solution ? 

Il s'agit d'un bateau amphibie nommé "Algaclean" produit par une société vendéenne. Il est capable, dans certaines versions, de collecter les sargasses jusqu'à 500 mètres des côtes et sur terre, un volume de 750m3 d’algues par heure.

Sylvie Gustave Dit Duflo, vice-présidente de la région, en charge de la commission environnement


Un coût conséquent

Le cout d’achat du dispositif avoisine 1,5 million d'euros, auquel il faut ajouter pour l’entretien et la formation du personnel quelques 300 000 d'euros par an. Le plan de financement serait assumé par des fonds européens, d'autres venant de l'Etat et des fonds régionaux. 
Des sommes conséquentes qui incitent à une étude approfondie de la rentabilité du matériel, surtout les années où nous aurons peu de sargasses.
Car, certes  en période de "bloom" (crue), comme en ce moment, elle semble justifiée. L’est-elle encore en période creuse comme entre 2015 et 2017 ?
La réponse consiste, selon Sylvie Gustave dit Duflo, la vice présidente de la Région en charge de la Commission Environnement, en la mise en place du fond de solidarité que les élus appellent de leurs vœux.


Du 23 au 27 juillet, les responsables de la société produisant l'Algaclean, seront en Guadeloupe afin de faire l'expertise des sites d'échouage, en coordination avec la cellule Pulsar, le plan d'urgence local sargasses. 

Sur le même thème

  • Sargasses

    Branle-bas de combat contre les sargasses

    Après les échouages massifs de cette fin de semaine. Le Conseil départemental a procédé aux ramassages des algues brunes sur le port de pêche de Saint-Félix, au Gosier, une nouvelle fois envahi. Ailleurs, les collectivités font face avec les moyens du bord pour freiner l'empact des sargasses

  • Sargasses

    Les sargasses ont (encore) envahi Terre de Bas

    La commune de Terre-Bas une nouvelle fois envahie par les sargasses. Mais cette fois  au-delà de la gène occasionnée pour naviguer autour et à proximité de la petite île de l’archipel des Saintes, le risque sanitaire est réel. 

  • Sargasses

    Les sargasses de plus en plus visibles autour de la Guadeloupe

    Comme désormais chaque année à pareille époque, les algues brunes ont de nouveau fait leur apparition sur les côtes de l'Archipel guadeloupéen. Les bandes d'algues sont visibles un peu partout, de la Porte d'enfer à Anse Bertrand aux côtes du Sud Basse Terre.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play